La communauté

Par défaut

 

Bienvenue à Copenhague dans les années 70, Erik hérite de la maison qui l’a vu grandir ,mais cette maison de 450m2 est un peu grande pour sa femme sa fille et lui même.

Prêt à vendre sa femme l’en dissuade et le convainc d’inviter des amis à vivre avec eux afin de créer une communauté.

Sous les yeux de leur fille ,adolescente vivant ses premiers émois amoureux, ce petit monde va boire ,cuisiner, manger se soutenir se disputer mais surtout va vivre ensemble dans leur monde idéal pas toujours reflet de la réalité.

Une comédie douce amère qui traite de la quarantaine et  de la résistance d’un couple face à la douce jeunesse , un piège qui se referme sur la personne qui l’a mis en place.

Un bon moment à passer avec le réalisateur de Festen.

 

Une réflexion au sujet de « La communauté »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *