L’embarras du choix

Par défaut

Choisir c’est mourrir un peu dit André Gide, Juliette n’a que trop bien embrassé cette citation tellement elle est incapable de choisir quoi que ce soit dans sa vie.

Fraichement remise d’une séparation elle rencontre un Écossais sexy puis un chef qui s’entend comme larron en foire avec son père.

Alexandra Lamy joue à la perfection la grande fille paumée et nous emmène avec elle dans son stress permanent.

Entre grandes hésitations et être toujours à deux doigts de se faire pincer on en oublie pas de rire et d’être enchanté par la naïveté de ces deux hommes qui ont trouvé LA femme de leur vie en la même personne.

C’est drôle , on croirait presque pouvoir deviner la fin mais de fil en aiguille le film devient surprenant.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *